Aujourd’hui nous mettons en lumière l’oeuvre de François Monin nommée « La 56 ». Cette création, digne du Roi Soleil version 2017, vous transportera dans un univers de lumière et de rayonnement. Pour sa toute première création, François nous livre ses inspirations hétéroclites en passant de Line Vautrin à Christian Bérard ou encore Gilbert Poillerat.

« Un objet qui peut s’éclairer. Elle est aussi belle allumée qu’éteinte. »

La tranche d’agate du Brésil qu’il a placée en son centre ajoute une dimension minérale au laiton brossé ciré.

La 56 est une applique mobile. Aucune sortie d’électricité murale n’est obligatoire. Elle est entièrement réalisée à la main par une tourneuse-monteuse en bronze, diplômée de l’Ecole Boulle. Les baguettes sont soudées à l’argent une par une sur un cercle en plaque découpé à la main et l’agate est fixée uniquement par 4 griffes.

 

Pour rentrer en contact avec l’artiste, n’hésitez pas à passer directement pas nous via la contact page.